Immersion au coeur de la valorisation de pain

 Voulez-vous connaitre les coulisses de la revalorisation de pain ? Voulez-vous savoir comment sont fabriqués nos délicieux cookies ? Allons-y, suivez-nous.

Il est 14h, Alexandre, Gilles, Nourdine, Karine - quatre travailleurs en situation de handicap - et leur monitrice Sophie ont rendez-vous à l’atelier de boulangerie de la Panetière des hameaux située dans le nord de Nantes au sein d’un magasin Biocoop.

Cette équipe de travailleurs sont membres de l’ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) les Ateliers de la Cholière situé à Orvault (44). L’établissement est partenaire du projet depuis 2019 et met à disposition du projet SoliFoodWaste une équipe pour revaloriser les invendus de pain en cookies.

A leur arrivée à l’atelier, ils sont accueillis par Alix en charge de la R&D (Recherche & Développement) et de la qualité au sein du projet SoliFoodWaste. Elle est arrivée quelques minutes plus tôt afin de préparer l’atelier de production et surtout pour broyer le pain collecté la veille en miettes de pain avec l’aide d’une machine bien particulière : le crumbler.  Cette machine atypique permet de réduire les 11,5 kg de pain à revaloriser en l’espace de quelques minutes. Un bon conseil, faites attention à vos doigts. Avec 11,5 kg de pain ce sont 1800 cookies qui ont été fabriqués.

Photo miettes pain

 

Une fois l’équipe de production au complet, chacun se met à son poste de travail, comme dirait un capitaine à son équipage. Chaque personne sait ce qu’il a à faire.

Nourdine est au pétrin et mélange tous les ingrédients pour en faire une pâte à cookies onctueuse et généreuse en pépites de chocolat. Les cookies ne sont pas encore cuits que nous avons déjà envie d’y goûter.

Une fois cette étape accomplie, rentre en jeu la nouvelle arrivante : l’extrudeuse ! Cette machine contient un récipient dans lequel la pâte est déposée, ensuite, par une pression elle ressort sur un tapis en petits morceaux de forme cylindrique. C’est tout un spectacle, mais ne nous attardons pas dessus, la suite est tout aussi intéressante.

 Photo cookies sur plaque et TH

Maintenant entre en jeu Karine, Sophie et Gilles qui récupèrent ces morceaux de pâte, les disposent sur des plaques avec délicatesse avant d’être aplaties. Ensuite c’est au tour d’Alexandre, il se charge de les aplatir et dépose les plaques de cuisson dans le four avec l’aide d’Alix. Une fois la cuisson à point, les cookies sont sortis du four pour refroidir. Après refroidissement, Nourdine place les cookies sous vide dans des cartons. Ce n’est pas l’envie qui lui manque d’en goûter un. L’odeur de cookies chaud embaume toute la pièce et c’est bien difficile de ne pas se laisser tenter par une petite dégustation. 

Voici le quotidien de nos pâtissiers, une chose est sûre, l’ambiance est au rendez-vous au sein de cette équipe. La brigade anti-gaspi est fière de participer à l’accomplissement de ce projet. N’attendez plus, venez déguster ces cookies anti-gaspi et solidaire préparés avec amour par nos équipes.